French Sparkling : le nouvel Orangina made in Japan !

Bonjour à tous !

L’été est là, il faut donc se rafraîchir régulièrement… et Orangina Japan a pensé à nous !

Orangina, une marque très visible au Japon qui joue beaucoup sur le côté français (« Born in France, Bottled in Japan » peut-on lire sur les bouteilles) a sorti sa nouvelle saveur !

Après le Lemongina (un Orangina au citron, délicieux), après l’Honey Lemongina (qui a malheureusement remplacé le Lemongina normal), après l’Orangina Premier Rouge (qui s’appelait Blood Orangina, à l’orange sanguine, que l’on connaît en France), voici… Orangina French Sparkling !

Il est donc sorti le 20 juin au Japon, et, adorant Orangina (et feu Lemongina), j’étais obligé de l’acheter et d’y goûter ! Et cette fois, ils ont joué sur une image un peu chic, et la boisson est transparente, une première pour Orangina. Et niveau goût ? Et bien, la première gorgée est plutôt agréable. De l’eau pétillante avec une saveur Orangina, pourquoi pas. Mais c’est bien trop pétillant (tout comme l’Orangina, mais ça me dérange moins) et dès la deuxième gorgée… ça en devient un peu écoeurant. C’est comme s’ils avaient mis un fond d’Orangina et qu’ils avaient ajouté de l’eau pétillante par-dessus. C’est simplement pas bon, et ma déception est immense.

Vivement le prochain Orangina, en espérant qu’ils se rattrapent !

Publicités
Publié dans Découvertes au Japon, Le Japon dans la bouche, Un an au Japon (2016-2017) | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Le Houtou, une spécialité de Yamanashi

Le week-end dernier j’ai eu la chance de pouvoir me déplacer un peu hors de Tokyo/Chiba, et je me suis retrouvé près du Mont Fuji, notamment dans la Préfecture de Yamanashi.

Et j’ai pu goûter à un plat dont je n’avais jamais entendu parler auparavant ! J’adore découvrir des spécialités culinaires au Japon, j’ai l’impression qu’il y a toujours de nouveaux plats qui me sont inconnus et qui ne demandent qu’à être dévorés !

Voici donc le Houtou (ほうとう) !

Le Houtuo de Yamanashi

Mais qu’est-ce donc ? Et bien, le Houtou est une délicieuse spécialité de la Préfecture de Yamanashi à base de nouilles, des udon (populaires pâtes à la farine de blé tendre) plates, avec des légumes, le tout dans une soupe miso. Le goût et la forme des udon est très différente des udon habituels (dont je ne raffole pas). Quant aux légumes, ils varient selon la saison, j’ai eu de la citrouille en grande quantité (un délice, c’est rare de l’intégrer dans un plat d’une si belle façon), des pommes de terre, des champignons, des carottes, des haricots verts, du negi.

Dans le restaurant très convivial où j’ai pu goûter ce plat, il y avait plusieurs choix : au canard  (ce que j’ai pris), au boeuf, aux champignons, mais aussi à la viande d’ours ! J’ai pu y goûter pour la première fois de ma vie, et le goût est fort mais délicieux !

Un plat que j’ai beaucoup apprécié et que j’étais ravi de découvrir ! Si vous avez l’opportunité d’y goûter, foncez !

 

Publié dans Découvertes au Japon, Le Japon dans la bouche, Un an au Japon (2016-2017) | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Illuminations à la bambouseraie d’Arashiyama

Bonjour à tous !

Je souhaitais revenir avec vous sur une petite expédition de toute beauté que j’ai faite en décembre dernier. En effet, durant le mois de décembre, Arashiyama, un joli coin à l’ouest de Kyoto, propose des illuminations de sa très célèbre bambouseraie. J’ai eu la chance de pouvoir y aller cette année, et je dois dire que c’était magnifique !

arashiyama-5

À Arashiyama, on trouve beaucoup de temples et de bambouseraies, dont une principale qui était facile à trouver puisqu’elle était bondée. Ces illuminations sont en effet très célèbres dans la région, et je comprends pourquoi. En montant, on découvre des lumières bleutées d’abord, puis on tombe sur l’énorme bambouseraie illuminée qui donne une impression un peu féerique. Voici quelques photos pour que vous puissiez vous en faire une petite idée, même si la réalité était beaucoup plus impressionnante !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci de votre visite et à bientôt pour un nouvel article !

Publié dans Un an au Japon (2016-2017) | Tagué , , , | Laisser un commentaire

J’ai testé les frites sauce chocolat/citrouille chez McDo !

Pour la période d’Halloween, le Japon ne manque jamais d’imagination. Des décorations ornent la plupart des magasins, et de nouveaux produits spéciaux sortent dès septembre pour célébrer cette fête.

Cette année, McDonald’s propose au Japon ses traditionnelles frites… accompagnées d’une sauce chocolat/citrouille. Ils avaient déjà fait par le passé une opération frites sauce chocolat, mais cette fois-ci, ils ont décidé d’ajouter la citrouille dans la formule pour Halloween… et bien entendu je les ai testées pour vous.


La publicité peut donner envie, mais le goût ne me faisait pas spécialement saliver… mais ç’aurait été dommage de ne pas tester puisque je suis au Japon.

Direction donc McDonald’s ! On reçoit donc les frites dans une boîte d’Halloween avec la sauce à part, comme ceci :


Et puis c’est parti, on ouvre la boîte et on met la sauce sur les frites… en croisant les doigts pour que ce soit bon, ce serait dommage de gâcher des frites.


La dégustation peut commencer. Première réaction : on sent beaucoup le chocolat… et c’est étonnement délicieux ! Je n’aurais jamais pensé que marier des frites à du chocolat soit une bonne idée, mais punaise, j’ai adoré ça ! Il faut un peu se concentrer pour sentir le goût citrouille qui est plutôt léger, mais pas désagréable.

Je suis totalement convaincu, et je vais donc en faire le plein avant que la campagne ne s’arrête !

À très vite sur le blog !

Publié dans Le Japon dans la bouche, Un an au Japon (2016-2017) | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

La Kobe Port Tower : hauteur sur la ville et la mer

Bonjour à tous !

Je me suis rendu il y a quelques jours à Kobe pour la première fois, et je dois dire que, de ce que j’en ai vu, c’est une ville vraiment agréable. Aujourd’hui, je vais faire un petit focus en photos sur la Kobe Port Tower, une tour pas spécialement gigantesque (elle mesure 108 mètres et on peut monter jusqu’à 90 mètres), mais qui nous offre une vue très sympathique !

kobe-port-tower

La voici donc ! J’apprécie sa forme et sa couleur, mais il est vrai que lorsqu’on la voit, elle n’est pas particulièrement impressionnante par rapport aux tours très hautes qu’on a l’habitude de voir en plein centre des grandes villes. Ici, elle est au bord de la mer (la Mer intérieure de Seto pour être précis) et elle permet aussi de voir une bonne partie de la ville, avec les montagnes en arrière-plan, et j’ai beaucoup apprécié cette vue. On peut accéder à cinq étages différents, et en plus d’admirer la vue, on peut aussi y acheter des souvenirs, boire un café, ou manger un morceau. J’y suis allé un samedi et il y avait très peu de gens à l’intérieur, il n’y avait donc aucun problème pour observer la vue autour de moi. J’ai même pu apercevoir deux cérémonies de mariage occidentales plus bas, puisque cette partie de la ville est très populaire pour les mariages.

Je termine avec quelques photos, et n’hésitez pas à aller visiter le site officiel de la tour pour des photos encore plus belles et plus d’informations !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié dans Un an au Japon (2016-2017) | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Survivre à l’été japonais

Bonjour à tous !

Nous voilà enfin en septembre, l’automne approche doucement. Je dois dire que je suis plutôt content, puisque l’été au Japon est particulièrement difficile à supporter selon les périodes. J’ai pourtant l’habitude de passer mon été au Japon (ce que j’ai fait en 2012 à Tokyo, 2013 à Okinawa, 2015 à Osaka et 2016 également à Osaka), et j’ai ainsi quelques techniques pour ne pas me liquéfier, ni décéder. Voici mes petits « trucs » si vous souhaitez passer un été au Japon et que vous êtes sensibles à la chaleur ! Ce n’est bien entendu pas exhaustif, mais uniquement basé sur mon expérience et les habitudes que j’ai pu développer.

Les classiques : l’éventail et la petite serviette en éponge !

Dès votre arrivée, investissez dans ces deux objets, sans hésiter, ils seront rapidement amortis. Vous pouvez les trouver tous les deux facilement dans des « 100 yens shops », ces magasins où tout est à 100 yens (moins d’un euro), mais je vous conseille cependant de vous les procurer dans de « vrais » magasins où la qualité sera de mise et où l’éventail ne se détachera pas au bout d’une semaine et où la serviette éponge ne fera pas de petites peluches à chaque fois que vous la laverez.

L’éventail est relativement peu utile dehors, mais lorsque vous êtes à l’intérieur et que vous voulez un peu d’air (la climatisation est souvent glaciale dans les magasins, mais si votre corps met, comme le mien, du temps à s’acclimater, s’éventer peu aider), c’est bien utile.

Pour la serviette, c’est une petite serviette carrée dont les Japonais se servent très souvent pour s’éponger le visage lorsque celui-ci transpire (parce que oui, vous allez certainement transpirer d’endroits de votre corps dont vous n’aviez aucune idée qu’ils pouvaient transpirer). Ça n’a pas l’air très glamour dis comme ça, mais c’est pourtant bien utile pour ne pas dégouliner de partout et garder une apparence maîtrisée. Il est très commun de croiser des Japonais qui n’hésitent pas à s’en servir.

eventail-serviette-eponge-carree-japon

Mon attirail personnel

Les combini et les boissons

Si vous êtes dans une grande ville, que vous visitez et donc que vous passez vos journées à l’extérieur, il va être essentiel de s’arrêter dans les combini pour se rafraîchir un peu. Ceux-ci sont climatisés (un peu trop malheureusement, le choc thermique peut parfois être brutal) et font tout de même du bien lorsqu’on passe un certain temps dehors. Profitez-en pour acheter une boisson pour se déshydrater. Le Japon dispose sinon de distributeurs automatiques un peu partout, donc vous ne pourrez techniquement pas mourir de déshydratation. Si vous souhaitez faire des économies (parce que prendre 3-4 boissons par jour, ça peut faire un petit budget conséquent que vous pourriez dépenser ailleurs), pensez à acheter un thermos qui, en plus, gardera votre boisson fraîche (ou chaude selon la façon avec laquelle vous vous déshydratez) !

Les lingettes déodorantes/rafraîchissantes

Encore un peu de glamour : les lingettes déodorantes ou rafraîchissantes ! En effet, durant une journée, si vous sortez, vous aurez parfois envie de vous sentir frais ou tout simplement de sentir bon. Pour cela, vous trouverez un peu partout (combini, drugstore, supermarchés…) des lingettes qui vous rafraîchiront et qui peuvent être parfumées ! Il y en a pour le visage et pour le corps. Pour ma part, je n’en utilise que pour le corps, de la marque Bioré et celles-ci sont vraiment agréables puisqu’elles donnent une réelle sensation de fraîcheur, et ça fait du bien ! Il s’agit de celles-ci dont la publicité est plutôt amusante :

biore-body-sheets

La clim’ pour les nuits chaudes !

Et il faut savoir qu’au Japon, au cœur de l’été, les températures descendent rarement sous les 25°C la nuit (voire 27-28°C cet été à Osaka) et qu’il est difficile de s’endormir. Pour cela, votre logement sera certainement équipé d’une climatisation, sur laquelle un « sleep mode » sera certainement disponible. Il permet de s’endormir paisiblement sans avoir chaud, et il est pratique lorsqu’il est combiné à un « timer » : on peut faire s’arrêter la climatisation au bout du temps que l’on souhaite. Si vous ne payez pas l’électricité, vous pouvez aussi la laisser tourner toute la nuit, ça vous évitera de vous réveiller en sueur au milieu de la nuit et de la rallumer !

Voilà, je pense avoir fait le tour de tout ce qui me permet chaque année de ne pas décéder en juillet/août au Japon. Si vous le pouvez, rendez-vous plutôt au Japon au printemps ou en automne, ce sera peut-être plus agréable (sauf si vous prévoyez d’aller à Hokkaido où l’été semble frais). L’été japonais est différent de l’été français notamment à cause de l’humidité omniprésente qui rend parfois la respiration difficile et qui rendra votre corps moite à la seconde même où vous poserez le pied dehors lors des journées les plus difficiles. Vous êtes prévenus !

Publié dans Un an au Japon (2016-2017) | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Papico : Une délicieuse glace pour supporter l’été nippon !

Bonjour à tous !

Comme vous le savez, il fait très très chaud et humide au Japon durant l’été, et c’est plutôt pénible. Heureusement, le Japon propose dans ses combini (supérettes) et supermarchés un grand nombre de boissons et de glaces pour se rafraîchir… et il y a une glace que j’adore tout particulièrement et que j’ai redécouverte il y a quelques jours : papico !

PAPICO-choco-café

Concrètement, papico, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une bouteille en plastique que l’on ouvre en tirant sur une petite anse qui va la débouchonner. Ensuite, il ne reste qu’à aspirer la glace qui ressemble un peu à de la mousse (elle est décrite comme un smoothie glacé) et qui est très rafraîchissante. On pourrait dire qu’au niveau de l’utilisation, ça ressemble un peu à nos Mister Freeze, même si les goûts et la texture de la glace n’ont rien à voir. Quant à l’utilisation, vous pouvez cliquer ici pour voir une publicité de la saveur qu’ils ont remis en avant pour l’été 2016 : chocolat-café. Pour l’avoir testé, je dois dire qu’elle est très bonne ! Je ne suis habituellement pas fan des glaces au café, mais avec le chocolat, ça passe crème !

papico-summer-2016

Et pour cet été, trois autres parfums sont disponibles : le white sour (acide blanc), le citron de Sicile et le smoothie à la pêche blanche ! Je les ai tous goûtés sauf le citron de Sicile que je n’ai pas trouvé, et je dois dire que ma saveur préférée est celle au chocolat-café ! La pêche blanche est pas mal aussi, par contre, la saveur white sour ne passe pas… Son goût ressemble en effet à une boisson japonaise que je déteste : le Calpis. En attendant de trouver le papico au citron, je vais donc me remplir de chocolat-café !

Bel été à vous !

Publié dans Découvertes au Japon, Le Japon dans la bouche, Un an au Japon (2016-2017) | Tagué , , , , , , , , , , , | 2 commentaires