Live Report : Lamia Cross au THE CLUB SENSATION (Yokohama)

Hier, dimanche 5 août, j’ai eu l’opportunité d’aller voir en concert un duo que j’apprécie beaucoup depuis plus de 4 ans : Lamia Cross ! Pour ceux qui ne les connaissent pas, le groupe est composé de la japonaise Lamia Cross au chant et du français Fab à la guitare et existe depuis 2004 ! Ils nous proposent un mélange de dance/metal avec des paroles parfois en Japonais, parfois en Anglais, parfois en Français, mais toujours très belles !

C’est donc après plus de 2h dans les métros et de nombreux changements, que j’arrive dans le bar où se produit Lamia Cross : THE CLUB SENSATION à Yokohama, bar produit par michiaki, bassiste de Ra:IN (groupe dans lequel on peut aussi retrouver Pata, guitariste de X JAPAN). Dès mon arrivée, je rencontre Lamia & Fab que je n’avais pas vus depuis l’Anim’est 2009 ! Ca faisait donc un petit bout de temps que j’attendais de les revoir, surtout qu’un bel album est sorti depuis : Evil Geisha Rock.

Je m’installe donc dans ce petit bar bien sympathique et en profite pour commander un hamburger tout simplement délicieux ! C’est plutôt rare de trouver de vrais hamburgers au Japon, et je dois dire que là j’étais vraiment ravi, un vrai régal (et un vrai steack surtout !). Les lumières s’éteignent ensuite rapidement pour laisser place à la première partie : le groupe Lutetia, composé d’un guitariste-chanteur français et d’une violoniste japonaise. Une agréable surprise, j’ai beaucoup aimé l’ambiance de leurs compositions, le mélange guitare sèche & violon était un bonheur pour mes petites oreilles.

Un peu plus d’une demie-heure plus tard, c’est au tour de Lamia Cross de prendre place sur la petite « scène » du bar pour leur premier set ! Ca fait tout de même un petit changement d’ambiance, le violon et la guitare sèche laissent place aux sons dance et aux riffs lourds de Fab (pour mon plus grand bonheur, certes). Le duo démarre sur Yamazakura, une des chansons qui m’a fait apprécier le groupe lors du J-Music Festival de 2008. Je suis aux anges, ça fait vraiment plaisir de les réentendre en live, surtout que les titres s’enchaînent : je découvre mes chansons préférées de leur dernier album en live, qui sont encore plus excellentes ! Notamment Evil Geisha Rock, Can’t stand to wait ou encore Don’t cry. Je ne me souviens plus de l’ordre exact, mais on a eu aussi droit à As if…, Crazy, Mangetsu et Ravens. Mais mon coup de coeur de la soirée va certainement pour Never give up, une des chansons de leur dernier digital single sorti en mars dernier ! Crying moon, aussi présente sur ce single, rend elle aussi encore mieux en live (déjà que j’aimais beaucoup la version studio), c’était que du bonheur, encore une fois !

Lamia Cross à Yokohama

Leur premier set terminé, j’ai discuté avec le batteur qui allait se joindre au duo pour le second set, qui parle très bien Français et qui est très sympa ! Il n’allait pas être seul, puisque michiaki et D.I.E. de Ra:IN se retrouvent respectivement à la basse et au clavier pour nous montrer une nouvelle facette de Lamia Cross ! L’inédit quintette s’installe donc pour deux chansons : Pourquoi et Hiroshima, deux chansons que je découvre sous un nouveau jour grâce aux prestigieux guests. Après ces deux chansons, le duo nous interprète encore quelques chansons, même si je n’ai pas pu voir ce second set jusqu’au bout, habitant à plus de 2h de trajet, je risquais de louper le dernier métro… C’est donc sur Rose’s Whisperer que je quitte le bar, un sourire jusqu’aux oreilles et de beaux souvenirs dans la tête ! J’ai passé une excellente soirée dans ce bar puisque j’ai pu y voir l’un de mes groupes préférés dans une ambiance intimiste et vraiment plaisante.

Encore une fois, merci Lamia Cross !

Et puisqu’on est le 6 août, voici une vidéo de la chanson « Hiroshima -ce jour-là- » par Lamia Cross :

A propos Kevin

25 ans, passionné par le Japon !
Cet article, publié dans Découvertes au Japon, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Live Report : Lamia Cross au THE CLUB SENSATION (Yokohama)

  1. Ping : Lamia Cross feat. Lutetia : Un album qui va raviver la flamme qui sommeille en vous ! | Un Rêve nippon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s